Lignes de Bus à Haut Niveau de Service

Un projet du SMT Artois-Gohelle

  1. Accueil
  2. Toutes nos actualités
  3. Bruay-la-Buissière : la cité du 16/3 en phase active de travaux
  • Retour à toute l'actualité

Bruay-la-Buissière : la cité du 16/3 en phase active de travaux

Depuis plusieurs semaines, à Bruay-la-Buissière, les travaux de désamiantage sont en cours dans les maisons destinées à la démolition cité du 16/3 (aussi appelée cité du nouveau Monde). Pour rappel, ce sont trente-six habitations qui sont concernées (neuf blocs de quatre logements). Pour bien comprendre comment tout ça est organisé, il faut d’abord préciser que…

Partagez l'actu !

Depuis plusieurs semaines, à Bruay-la-Buissière, les travaux de désamiantage sont en cours dans les maisons destinées à la démolition cité du 16/3 (aussi appelée cité du nouveau Monde). Pour rappel, ce sont trente-six habitations qui sont concernées (neuf blocs de quatre logements). Pour bien comprendre comment tout ça est organisé, il faut d’abord préciser que la phase préalable de la démolition a débuté du côté de l’avenue Augustin-Flament .

Elle se poursuivra progressivement bloc par bloc jusqu’à la rue Carpentier, de l’autre côté de la cité. Au fur et à mesure que le désamiantage est effectué, les démolitions effectives prennent le relais.

Ainsi, vendredi dernier, un premier engin  a commencé à déconstruire le premier bloc de deux maisons le long de l’avenue Flament. Une nécessité afin de permettre à une pelleteuse – trois fois plus puissante – de pouvoir s’installer en début de semaine dans l’espace laissé vide.

Une récupération organisée

Depuis lundi, c’est effectivement  à un rythme plus soutenu que les démolitions se poursuivent. Aujourd’hui, l’espace situé sur la façade de l’avenue Flament est totalement dégagé. Pas n’importe où puisque dans le cadre du contrat établi par le SMT Artois-Gohelle, les briques, bois et autres matériaux sont récupérés et triés sur place. Ils sont ensuite stockés sur la base vie (à quelques dizaines de mètres de là). Les briques notamment sont ensuite concassées avant d’être réutilisés sur les chantiers !

Les démolitions seront effectives jusque dans le courant du mois de mars.

Les anciens du quartier restent parfois sur place de longs moments. Parmi eux, « Freddy » – 90 ans – dont la maison jouxte la zone du chantier avenue Augustin-Flament. « Je suis – je crois – le seul survivant des anciens mineurs de la cité« . Comment perçoit-il la portée des travaux dans son quartier de toujours ? « C’est bien pour les générations à venir, ça sera utile. Pour moi ça ne changera rien ! En tout cas, c’est une nouvelle vie pour la cité »

Freddy (un prénom qu’il s’est lui même choisi étant adolescent !!) habite ici depuis les années 1950. Plus de soixante ans durant lesquels le périmètre immédiat n’a pas beaucoup bougé. Mis à part de l’autre côté du trottoir, après la déconstruction des maisons qui formaient une autre cité, disparue, rue de Rabat et rue de Fez.

Là (photo ci-dessous) – sur l’espace laissé libre depuis longtemps, c’est la voie dédiée de la Bulle 2 qui s’achève Elle vient aujourd’hui presque buter sur l’avenue Flament. D’ici trois semaines, ce sera effectivement le cas. Les quais sont matérialisés tout comme la dalle de béton dédiée toute fraîche. Il ne manque plus que l’enrobé définitif sur la voie de roulement. Le chemin de déplacement en mode doux est – lui – en cours d’aménagement. La première partie en provenance d’Houdain est terminée.Les aménagements paysagers et les mobiliers seront réalisés et posés plus tard.

 

De l’autre côté de la cité, derrière la rue Carpentier, des sondages de terrain sont actuellement en cours. Le chantier d’infrastructure débutera avec les équipes qui sont en train d’achever la voie vers l’avenue Flament.

Dès le mois d’avril, les travaux d’infrastructure auront « traversé » la rue pour commencer la traversée de la cité.

C’est la  voie dédiée de la ligne « Bulles 2 »  qui traversera l’ancienne cité minière. A l’intérieur du périmètre – à chaque intersection – un carrefour à stop sera aménagé (rue du Sénégal, rue du Cap Vert, rue de Dakar et rue Carpentier). Il y en aura donc cinq.  Sur le nouveau tracé, une station sera aménagée. C’est tout un symbole. Jusqu’ici, Le réseau Tadao desservait bien le quartier mais pas l’intérieur de la cité à proprement parler.

Une offre TADAO supplémentaire

Dans la nouvelle organisation, ce sera le cas. L’amélioration de l’offre pourrait avoir des effets induits intéressants dans la mesure où la typologie des habitants du 16/3 évolue. Avec la disparition progressive et inéluctable des ayants-droit, ce sont des locataires qui viennent occuper les logements vacants. Ils sont de plus en plus nombreux et cette génération de gens qui sont en plein dans la vie active, a besoin d’une offre attractive de transports en commun. Une station « Bulles » spécifique peut contribuer à inciter des nouveaux locataires à s’installer.

Plus d’infos sur les chantiers Bulles-Tadao.fr

Les ambassadeurs du Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle :

  • Marcel Demolin : 06 48 60 12 22
  • Isabelle Delaby : 06 07 24 76 45

 

 

Du lundi au vendredi, entre 9h et 12h puis entre 14h et 17h30, nous vous invitons à contacter notre numéro vert 0800 409 209. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre directement. Si vous souhaitez simplement nous adresser un mail ou si vous faîtes votre demande en dehors des horaires d’ouverture du SMT AG, nous vous laissons le soin de remplir les champs ci-dessous.

Les informations recueillies bénéficient de la protection de la loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 06 janvier 1978 et notamment de son article 27. Conformément aux articles 34 et suivants de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant. Pour exercer ce droit d’accès, envoyez un e-mail à l’adresse suivante : contact@smtag.fr Ces informations sont strictement réservées à l’usage du SMT Artois-Gohelle, elles ne seront pas commercialisées.

Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle

39, rue du 14 juillet – CS 70 173 – 62 303 LENS cedex
Tél : 0800 409 209

 

 

 

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×