Lignes de Bus à Haut Niveau de Service

Un projet du SMT Artois-Gohelle

  1. Accueil
  2. Toutes nos actualités
  3. Bruay-La-Buissière : la métamorphose de la cité du 16/3 s’achève
  • Retour à toute l'actualité

Bruay-La-Buissière : la métamorphose de la cité du 16/3 s’achève

Sur le parcours de la Bulle 2, le tracé du BHNS (bus à haut niveau de service) traverse la cité du 16/3 à Bruay-La-Buissière. Aujourd’hui, les travaux sont quasiment terminés. Ce jeudi, les dernières poses d’enrobés sont prévues à l’intersection de la rue Augustin-Flament. À cet endroit, la pose des feux est imminente. Il reste…

Partagez l'actu !

Sur le parcours de la Bulle 2, le tracé du BHNS (bus à haut niveau de service) traverse la cité du 16/3 à Bruay-La-Buissière. Aujourd’hui, les travaux sont quasiment terminés. Ce jeudi, les dernières poses d’enrobés sont prévues à l’intersection de la rue Augustin-Flament. À cet endroit, la pose des feux est imminente. Il reste ça et là de la signalisation à poser (horizontale et verticale). L’installation des armoires techniques et celle de l’abri sur le double quai sont programmées.

Ce qui reste des aménagements paysagers (plantations d’arbres, préparation des massifs végétaux, etc.) va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. La (nouvelle) voie est libre.  Cliquez ici pour voir la vidéo.

Un chantier emblématique

Rien en somme lorsque l’on se remémore l’importance du chantier d’infrastructure programmé à travers l’ancienne cité minière. Il a d’abord fallu procéder à la déconstruction de trente-six maisons (neuf blocs de quatre). Trente-six maisons qui ne composaient qu’une petite partie du bâti global. Les opérations de désamiantage avaient débuté au mois de décembre 2017. Les premières démolitions avaient suivi au mois de février 2018. Cliquez ici pour voir la vidéo.

Plusieurs semaines avaient été nécessaires pour terminer cette phase.

À noter que les débris (briques et les différents matériaux) ont été triés et recyclés sur la base vie à quelques mètres de là. Ainsi, les briques concassées ont servi de remblai pour les voies de cheminement en mode doux.

Une fois le site dégagé…

Au printemps, les travaux de terrassement ont démarré. qui ont permis de se faire une idée vraiment précise de l’espace laissé libre : impressionnant. Il a fallu ensuite remettre à niveau le sol afin d’harmoniser la construction de la future voie dédiée. Ensuite, ce fut au tour des travaux d’assainissement d’être entrepris, puis ceux de la création des carrefours sur les quatre intersections concernées par le nouvel axe.

Au fil des semaines et puis des mois, le paysage urbain s’est métamorphosé. La pose des bordures a permis de visualiser davantage le futur tracé. Ce fut ensuite la préparation des couches de forme puis celle des enrobés. Sans oublier, l’intégration de nouveaux mats d’éclairage, d’une voie de cheminement en mode doux, etc.

Parallèlement, les abords directs avec les parcelles des riverains concernés, en particuliers les jardins, ont été soignés.

Il a fallu ensuite, penser à créer le tronçon qui relie aujourd’hui l’ancienne cité minière au nouveau tracé de la Bulle 2 vers Haillicourt. Aujourd’hui, c’est une belle ligne courbe en pleine campagne (voir ci-dessous) qui permet de faire la liaison.

Un peu plus de dix mois après le début des opérations, le changement de vision est radical. Symbole s’il en est de la résurrection de la cité : l’implantation d’un double quai au centre du site. Il est en cours d’aménagement. Les BHNS passeront par là et s’y arrêteront. C’est complètement dans l’état d’esprit du classement UNESCO dont peut s’enorgueillir la cité du 16/3 (aussi appelée cité du Nouveau monde) au titre du patrimoine culturel et minier évolutif.

L’heure des essais a sonné

Les essais BHNS vont venir en quelque sorte clore ce chapitre bruaysien très particulier en attendant l’échéance 2019 et la mise en service effective.

Renseignements complémentaires sur le projet global sur le site Bulles-Tadao.fr

Les ambassadeurs du Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle référents du secteur : Marcel Demolin au 06 48 60 12 22 et/ou Isabelle Delaby au 06 07 24 76 45.

Du lundi au vendredi, entre 9h et 12h puis entre 14h et 17h30, nous vous invitons à contacter notre numéro vert 0800 409 209. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre directement. Si vous souhaitez simplement nous adresser un mail ou si vous faîtes votre demande en dehors des horaires d’ouverture du SMT AG, nous vous laissons le soin de remplir les champs ci-dessous.

Les informations recueillies bénéficient de la protection de la loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 06 janvier 1978 et notamment de son article 27. Conformément aux articles 34 et suivants de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant. Pour exercer ce droit d’accès, envoyez un e-mail à l’adresse suivante : contact@smtag.fr Ces informations sont strictement réservées à l’usage du SMT Artois-Gohelle, elles ne seront pas commercialisées.

Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle

39, rue du 14 juillet – CS 70 173 – 62 303 LENS cedex
Tél : 0800 409 209

 

 

 

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×