Lignes de Bus à Haut Niveau de Service

Un projet du SMT Artois-Gohelle

  1. Accueil
  2. Toutes nos actualités
  3. Bruay-Labuissière : zoom sur les deux ouvrages d’art des Bulles 2 et 6
  • Retour à toute l'actualité

Bruay-Labuissière : zoom sur les deux ouvrages d’art des Bulles 2 et 6

Difficile de ne pas voir les chantiers qui sont menés à bien en milieu urbain ou le long des axes de circulation du bassin minier. Il en est d’autres, moins visibles mais  tout aussi essentiels. C’est le cas notamment sur une partie du futur tracé des Bulles 2 et 6 à partir de Bruay-Labuissière. A…

Partagez l'actu !

Difficile de ne pas voir les chantiers qui sont menés à bien en milieu urbain ou le long des axes de circulation du bassin minier. Il en est d’autres, moins visibles mais  tout aussi essentiels. C’est le cas notamment sur une partie du futur tracé des Bulles 2 et 6 à partir de Bruay-Labuissière.

A quelques centaine de mètres du centre-ville, deux ouvrages d’art sont terminés. Les riverains de la rue Paul-Evrard sont heureux  de pouvoir emprunter sans la moindre restriction le pont qui surplombe le cavalier (l’ancienne voie ferrée des Houillères).

Un ouvrage d’art bâti par Bouygues, raccordé aux vestiges très solides du précédent. Au sens noble du terme puisqu’une partie de l’assise de l’ancienne structure a servie de base à la nouvelle. L’ensemble constitue une travée  unique de 19m de long complété par des murs, de la belle ouvrage !

Un vrai lien avec le passé. Sur la photo ci-dessus, au premier plan, on remarque que toute la partie basse a été reconditionnée tandis que le dernier mètre supérieur a été maçonné à l’identique. L’ensemble est très réussi et ce n’est pas sans évoquer quelques souvenirs aux passants qui empruntent le trottoir.

Le témoignage d’un ancien

Ce retraité des mines, riverain depuis… soixante-cinq ans se souvient :  » En dessous c’était le train des Houillières qui passait et qui rejoignait un peu plus loin la « Rotonde », l’endroit où les convois pouvaient faire demi-tour« . Depuis plusieurs décennies, le site était devenu une friche boisée où personne ne se promenait vraiment. Aujourd’hui, elle a changé d’allure : « C’est une renaissance, explique encore l’ancien mineur qui apprécie la nouvelle construction, qui est curieux aussi : le bus va passer en dessous ? »

Oui, en effet et cette construction de la voie c’est le travail d’Eiffage qui a commencé le 6 novembre et qui doit durer trente semaines environ.  Là, en contrebas de la rue Caudron, l’entreprise a préparé la logistique nécessaire, a procédé en particulier aux opérations de terrassement.

Aurélie Mocek, référente de la construction de ces ouvrages d’art au SMT-AG explique la suite des événements :  » Dans un premier temps,le terrain est préparé pour le passage des engins. Tout ce qui a été repéré et répertorié a été pris en compte. » Autre priorité, la vérification de ce qui été réalisé et notamment le mur de parement d’une longueur de 377m en gabion (un empierrement) sur deux à trois mètres de hauteur. Un aménagement visible tout au long de la rue Caudron. Une réalisation spectaculaire qui devrait bénéficier à brève échéance d’un aménagement paysager complémentaire.

Un pont… et le BHNS au-dessus

Quelques centaines de mètres plus loin, toujours le long de l’ancien cheminement , à proximité immédiate de la rue des Festeux Bouygues a terminé un second ouvrage d’art. Un pont mais différent du premier qui, lui,  est destiné à laisser passer les promeneurs qui vont se réapproprier ce cheminement en mode doux.

Le passage est constituée d’une voûte en béton armé préfabriqué de 7m d’ouverture. Il est long de 35 m. Particularité singulière, c’est précisément au-dessus de cet ouvrage sur lequel un remblaiement a été effectué (voir nos photos) que le tracé du BHNS (Bulle 6) est en cours de construction.

Aujourd’hui, les engins de chantier se succèdent dessus. La voie bus dédiée passera à cet endroit en provenance ou en direction d’Auchel sur un tracé en pleine nature (nos trois photos):La tranchée dans le sous-bois avant le début des travaux.

Après la trouée dans le sous-bois, le début du chantier. La suite ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

 

Du lundi au vendredi, entre 9h et 12h puis entre 14h et 17h30, nous vous invitons à contacter notre numéro vert 0800 409 209. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre directement. Si vous souhaitez simplement nous adresser un mail ou si vous faîtes votre demande en dehors des horaires d’ouverture du SMT AG, nous vous laissons le soin de remplir les champs ci-dessous.

Les informations recueillies bénéficient de la protection de la loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 06 janvier 1978 et notamment de son article 27. Conformément aux articles 34 et suivants de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant. Pour exercer ce droit d’accès, envoyez un e-mail à l’adresse suivante : contact@smtag.fr Ces informations sont strictement réservées à l’usage du SMT Artois-Gohelle, elles ne seront pas commercialisées.

Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle

39, rue du 14 juillet – CS 70 173 – 62 303 LENS cedex
Tél : 0800 409 209

 

 

 

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×