Lignes de Bus à Haut Niveau de Service

Un projet du SMT Artois-Gohelle

  1. Accueil
  2. Toutes nos actualités
  3. Liévin : la rue Défernez voit le bout du chantier
  • Retour à toute l'actualité

Liévin : la rue Défernez voit le bout du chantier

Depuis Angres, la circulation vers  Liévin est effective sur la route départementale refaite à neuf ; la voie BHNS, construite au milieu n’attend plus que les bus hybrides 18 m qui assureront le trafic de la Bulle 1 entre Liévin et Hénin-Beaumont. Même logique depuis l’université des sports, le lycée Darras ou bien encore le…

Partagez l'actu !

Depuis Angres, la circulation vers  Liévin est effective sur la route départementale refaite à neuf ; la voie BHNS, construite au milieu n’attend plus que les bus hybrides 18 m qui assureront le trafic de la Bulle 1 entre Liévin et Hénin-Beaumont. Même logique depuis l’université des sports, le lycée Darras ou bien encore le collège Descartes… La rue Montaigne a été restructurée en profondeur ainsi que les trottoirs et les parvis des établissements scolaires.

Rue du Général de Lattre-de-Tassigny, les travaux sont terminés également. Le flot des véhicules – dans les deux sens – arrive donc sur le carrefour modifié Rybnik. Là, le parking relais devant le centre Nauticaa est lui aussi achevé hormis quelques finitions qui concernent notamment les espaces  verts. Le (grand) quai n’attend plus que le BHNS. Il reste le mobilier à poser avec la billetterie (en fin d’année).

Le carrefour Rybnik encore difficile

Pour l’instant, les feux du nouveau carrefour ne sont pas encore opérationnels. Il faudra attendre la fin des essais sur l’ensemble du réseau avant qu’ils puissent l’être. Actuellement, la circulation est régulée par des balises stop. Ce n’est pas tout à fait respecté dans les faits. Plus que jamais à cet endroit, il faut être prudent et marquer l’arrêt. Une fois le BHNS en service, les bus seront prioritaires à l’arrivée comme au départ à partir du quai.

Une fois le carrefour passé, vers le centre-ville on peut encore rouler dans les deux sens au début de la rue Défernez mais il reste encore un tronçon stratégique à terminer ce qui empêche la circulation de pouvoir se faire dans les conditions optimales jusqu’au carrefour de la rue Victor-Hugo, elle-même en chantier.

La priorité du moment est la fin de l’aménagement des trottoirs. Deux équipes différentes procèdent au pavage. Un travail qui demande du temps. A priori, vers la mi- septembre, sur ce tronçon, devrait être terminé.

Ce qui  provoquerait le déclenchement de la phase suivante à savoir la pose des enrobés sur la chaussée VL ainsi que sur la voie bus centrale; Sur cette dernière, il ne manque plus que la couche de roulement. Avant la fin du mois, cette pièce du puzzle liévinois sera donc en place. Et avec elle, la liaison avec avec le début de la rue Jaurès. C’est l’hyper-centre de Liévin qui sera achevé. Les travaux jusqu’à la place Gambetta n’affecteront pas le trafic).

Rue Jaurès, la parvis du temple se poursuit

Tout le long de la rue Jaurès, les situation sont variées. On peut rouler dans les deux sens sur plusieurs tronçons mais il reste un secteur qui implique encore un seul sens de circulation et une circulation difficile, à hauteur du temple. Le parvis est en cours d’aménagement mais ce sont surtout les futurs arrêts qui ont impacté la circulation sur la départementale. Actuellement, les engins travaillent encore sur la station (sens Lens – Liévin). La circulation est déviée. Retour à la normale dès que possible.

Le quai TADAO en face du temple.

Une fois  ce secteur libéré, le double sens pourrait donc être « rétabli » entre la fin de la rue Jaures (vers le site Soginorpa (jusqu’à l’intersection de la rue du 4 août 1789 et l’avenue de Riaumont). Une autre zone chantier concerne aujourd’hui la rue Jaures vers l’ouvrage d’art qui enjambe le CD 58. L’impact sera ressenti jusqu’à la fin de l’année. Pour l’instant, la route est barrée jusqu’à la mi octobre mais, ensuite, la circulation se fera dans le sens Lens-Liévin, sur une voie.

Plus d’informations sur les chantiers : Bulles-Tadao.fr

Les ambassadeurs référents du Syndicat mixte des Transports Artois-Gohelle : Rachid Bouikradassen au 06 49 57 57 89 et/ou Amandine Damiens au 06 83 98 67 90.

Du lundi au vendredi, entre 9h et 12h puis entre 14h et 17h30, nous vous invitons à contacter notre numéro vert 0800 409 209. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre directement. Si vous souhaitez simplement nous adresser un mail ou si vous faîtes votre demande en dehors des horaires d’ouverture du SMT AG, nous vous laissons le soin de remplir les champs ci-dessous.

Les informations recueillies bénéficient de la protection de la loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 06 janvier 1978 et notamment de son article 27. Conformément aux articles 34 et suivants de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant. Pour exercer ce droit d’accès, envoyez un e-mail à l’adresse suivante : contact@smtag.fr Ces informations sont strictement réservées à l’usage du SMT Artois-Gohelle, elles ne seront pas commercialisées.

Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle

39, rue du 14 juillet – CS 70 173 – 62 303 LENS cedex
Tél : 0800 409 209

 

 

 

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×