Lignes de Bus à Haut Niveau de Service

Un projet du SMT Artois-Gohelle

  1. Accueil
  2. Toutes nos actualités
  3. Sallaumines : le pont a pris forme au-dessus de la voie SNCF
  • Retour à toute l'actualité

Sallaumines : le pont a pris forme au-dessus de la voie SNCF

Une étape importante a été franchie cette semaine sur le chantier du pont de Sallaumines placé sur le futur parcours de la Bulle 1. Rappelons pour mémoire que pour l’instant, les bus circulent sur la départementale mais les conducteurs sont dépendants des ouvertures et fermetures de la double barrière du passage à niveau, à proximité…

Partagez l'actu !

Une étape importante a été franchie cette semaine sur le chantier du pont de Sallaumines placé sur le futur parcours de la Bulle 1. Rappelons pour mémoire que pour l’instant, les bus circulent sur la départementale mais les conducteurs sont dépendants des ouvertures et fermetures de la double barrière du passage à niveau, à proximité immédiate de la gare de Sallaumines (voir ci-dessous).

Au terme des travaux (la  date n’est pas encore fixée), la voie dédiée permettra aux conducteurs d’emprunter le pont sur une double voie dédiée.Un dispositif qui évitera la contrariété du passage des trains et de ne plus perdre de temps sur le parcours. Un dispositif nécessaire puisque la ligne Lens – Lille via Don Sainghin est l’une des plus fréquentées du réseau TER de la région des Hauts-de-France.

On distingue ci-dessus l’ancienne passerelle. C’est précisément à cet endroit que se dresse désormais le nouvel ouvrage d’art destiné aux bus de la Bulle 1.

Le gros œuvre du pont se termine

Cette phase qui s’achève concerne le gros œuvre de la structure. Elle a permis de procéder à la pose des poutres au-dessus de la voie ferrée. Ces dernières doivent supporter la future chaussée. Plusieurs nuits de travail ont été nécessaires aux équipes de Bouygues, chargée du projet de construction. La partie la plus spectaculaire du travail travail a consisté à placer dix-neuf poutres métalliques sur les culées construites au préalable de chaque côté de la voie.

L’électricité devait à chaque foie être coupée sur le réseau SNCF afin de veiller à la sécurité des équipes en place. C’est pour cette raison que les opérations ont été  menées plusieurs nuits consécutivement

Un travail spectaculaire dans la mesure ou chaque poutre mesure dix-neuf mètres de longueur et pèse sept tonnes. Une fois cette phase terminée, un coffrage a aussitôt été installé entre chaque poutre ( voir ci-dessus). À l’intérieur de celui-ci, une première couche de béton a été coulée pour former une ossature de protection et de solidification (voir ci-dessous). Plus de 300 m3 cubes de béton vont suivre selon deux autres phases distinctes. La première est intervenue ce jeudi et la suivante le sera un peu plus tard.

Une fois ce gros œuvre terminé,d’ici une petite dizaine de jours, le chantier se poursuivra avec d’autres objectifs :  la construction des murs latéraux de protection, l’installation des protège-caténaires, etc. Autant de travaux qui ne concernent que l’ouvrage d’art. Même si tout n’est pas terminé, les TER passent sans souci sous la nouvelle construction (Voir ci-dessous).

La suite des opérations

Si la passerelle est quasi achevée, qu’elle en impose avec ces centaines de mètres cubes de béton et qu’elle ne manque pas d’allure, on entre désormais dans un nouveau cycle : la connexion avec le réseau routier urbain. Tous les travaux préalables ont été menés mais il reste beaucoup à faire. Les contours des futures voies d’accès (bus mais aussi les passages destinées aux voitures) ont été tracés.

Les opérations préalables ont permis de réorganiser l’assainissement, de dévier les réseaux qui se trouvaient sous la future voie dédiée, d’appréhender également l’aménagement  paysager. Désormais, il faut construire au sens propre du terme la nouvelle chaussée or le dénivelé est important.  Plusieurs phases seront nécessaires pour une mise à niveau parfaite.

Plus d’infos ? Bulles-Tadao.fr

Du lundi au vendredi, entre 9h et 12h puis entre 14h et 17h30, nous vous invitons à contacter notre numéro vert 0800 409 209. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre directement. Si vous souhaitez simplement nous adresser un mail ou si vous faîtes votre demande en dehors des horaires d’ouverture du SMT AG, nous vous laissons le soin de remplir les champs ci-dessous.

Les informations recueillies bénéficient de la protection de la loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 06 janvier 1978 et notamment de son article 27. Conformément aux articles 34 et suivants de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant. Pour exercer ce droit d’accès, envoyez un e-mail à l’adresse suivante : contact@smtag.fr Ces informations sont strictement réservées à l’usage du SMT Artois-Gohelle, elles ne seront pas commercialisées.

Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle

39, rue du 14 juillet – CS 70 173 – 62 303 LENS cedex
Tél : 0800 409 209

 

 

 

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×